Le Blog

Retrouvez nos actualités, articles, nouveautés, conseils…

Yeux fatigués depuis la rentrée ?

Avec le retour au travail (ou même en télétravail), de nombreux Lyonnais viennent nous voir dans notre boutique de lunettes à Lyon pour nous faire part de migraines, de vue floue ou de sensation d’yeux fatigués et irrités.

 

Voici ce qui explique peut-être votre fatigue oculaire et nos conseils pour y remédier.

 

Reconnaître la fatigue des yeux

 

L’asthénopie, terme médical pour « fatigue des yeux », correspond à une altération temporaire de la vision ou du confort des yeux suite à un effort trop important. Passer plusieurs heures devant un écran de téléphone ou d’ordinateur, fixer des lettres de manière prolongée, lire des documents sous un mauvais éclairage… sont autant de circonstances qui  peuvent expliquer certaines migraines d’un seul côté de l’œil ou une sensation de flou visuel en fin de journée.

 

En tant qu’opticien, on distingue généralement les symptômes d’une fatigue visuelle (avec une diminution de la capacité à voir sans lunettes) et ceux d’une fatigue oculaire (avec une sensation d’inconfort au niveau de l’œil).

 

Symptômes de fatigue visuelle

  •          Baisse d’acuité visuelle, avec un besoin plus fréquent de plisser les yeux.
  •       Baisse de sensibilité aux contrastes, voire sensation d’éblouissement

  •         Champ visuel restreint avec une baisse de vision périphérique
  •          Sensation de voir double
  •        Lecture ralentie, avec une nécessité accrue de concentration qui fatigue également nerveusement

 

Symptômes d’inconfort oculaire

  • Œil qui pique, s’assèche, s’irrite
  •          Globe oculaire rougi
  •          Clignement des yeux moins fréquent

 

Tous ces symptômes peuvent engendrer une sensation de migraine d’un seul côté de la tête, celui de l’œil le plus fatigué.

 

Fatigue oculaire ou pathologie ?

 

Si la fatigue oculaire est passagère, les troubles de la vision prolongés sont souvent signe d’une pathologie sous-jacente tels qu’une correction visuelle mal adaptée (vieilles lunettes), une hypermétropie ou un astigmatisme, une maladie de l’œil ou encore un strabisme léger.

 

Avant de prendre rendez-vous chez votre ophtalmologiste, faites un test simple : une journée sans écran, par exemple un week-end de balades et de visites. Le soir, vérifiez si vous ou votre enfant avez toujours des difficultés à lire de près ou de loin, en vous amusant à décrypter les panneaux routiers, les enseignes de boutique ou en lisant un conte ensemble sur le canapé.

Si la lecture reste difficile, il est fort probable que la fatigue des yeux ne soit pas le vrai problème, mais plutôt un symptôme révélateur d’un problème de vue durable. Une visite de contrôle s’impose chez votre ophtalmologiste !

 

Votre opticien de proximité peut également vous faire passer quelques tests de vue pour mettre à jour votre ordonnance de lunettes, si vous aviez déjà une correction visuelle.

 

7 conseils d’opticien pour réduire la fatigue des yeux

 

Prendre des pauses régulièrement, sans écran, est la solution la plus simple et la plus évidente pour soulager son regard.

      À la récré ou à la pause-café, discutez avec les personnes autour de vous.

      Entre deux dossiers, portez votre regard au loin et massez doucement vos paupières quelques secondes, sans appuyer.

      À la maison aussi, il est indispensable de bien éclairer ses espaces de travail. Le bureau ou la table des devoirs doivent disposer d’un éclairage direct, comme une lampe de chevet ou un plafonnier.

      Si votre enfant n’arrive plus à se concentrer sur ses devoirs, posez-lui des questions à l’oral pour l’aider à réviser tout en reposant ses yeux.

      Si vous portez des lunettes de vue, prenez le réflexe de les nettoyer plusieurs fois par jour avec le petit chiffon doux fourni dans l’étui d’origine.

      Si vous portez des lentilles de contact ou souffrez d’inconfort oculaire, il est vivement conseillé de soulager ses yeux avec un collyre ophtalmologique. Ces gouttes pour les yeux réduiront le réflexe de frotter vos paupières et vous éviteront ainsi d’abîmer votre cornée.

 

Prenez soin de votre santé visuelle, consultez régulièrement votre opticien et n’hésitez pas à poser vos questions à des professionnels de santé.

Articles en relation

Instagram

Plus de photos
La newsletter NAGABBO

Restons en contact, abonnez-vous à notre newsletter

J'accepte de recevoir des emails et/ou des SMS, et je comprends que je peux à tout moment me désabonner après inscription facilement à tout moment.